L’hebdomadaire 34/2018

L’hebdomadaire 34/2018 vous propose les sujets suivants :

Les indiens à la conquête du Nouveau Monde ?

L’Inde est la quatrième puissance à avoir fait alunir un objet sur la Lune. Alors que la colonisation de Mars est dans les esprits de bien des occidentaux, les indiens semblent prioriser le sol sélène. Le pari est loin d’être idiot dans la mesure où de nouvelles analyses de données spectroscopiques de leur sonde Chandrayaan-1 prouvent l’existence de glace d’eau pure dans l’ombre de certains cratères lunaires. Une deuxième sonde Chandrayaan est programmée pour une exploration lunaire en octobre 2018. Un atterrisseur devrait y déposer un rover destiné à étudier la minéralogie et la géologie de notre satellite. On peut deviner l’intérêt d’y installer une base permanente : de l’eau signifie de l’oxygène et de l’hydrogène pouvant servir de carburant pour les fusées de demain. Et si on devait trouver de quoi les fabriquer sur le sol lunaire, cela ouvrirait une nouvelle ère pour l’exploration spatiale.

Maladie de Parkinson

Des chercheurs japonais de l’université de Tokyo ont lancé un premier essai clinique de traitement de cette maladie encore incurable. Le principe est d’injecter des cellules souches chez un malade par un trou percé sur le crâne du patient. Cinq millions de ces cellules devraient se transformer en neurones producteurs de dopamine et compléter ceux endommagés. Un premier essai sur les singes a été particulièrement encourageant et donne un réel espoir aux dix millions de personnes touchées par la maladie à travers le monde.

Vestiges archéologiques révélés par la sécheresse

La sécheresse a fait apparaître de nombreuses traces archéologiques dans la campagne anglaise. Les endroits où des murs ont été érigés freinent la croissance des végétaux. Un survol permet ainsi de voir apparaître des motifs géométriques témoignant d’anciennes activités humaines.
C’est ainsi que les premières analyses photographiques mettent en lumière des sites vieux de plus de 5000 ans. (Pré-)histoire à suivre…

Jean Ziegler

Jean Ziegler est un suisse d’un peu plus de 80 ans docteur en droit et en sociologie. Son combat, il le mène contre un ordre cannibale : le capitalisme! Et ce capitalisme doit laisser la place à autre chose car, pour lui, on ne peut rien en attendre de meilleur. La course au profit est devenue une fin en soi. D’autres systèmes comme le colonialisme, l’esclavagisme, le féodalisme ont fini par être lâchés par les tenants du pouvoir. On imagine très mal les remettre au goût du jour. Et lorsque le capitalisme aura cessé d’être… il en sera assurément de même.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.